Le juriste peut être moteur de la création de valeur dans l’entreprise.

L’une des possibilités pour lui est de réaliser un travail de veille législative qui lui permettra d’informer l’entreprise des nouveaux marchés à conquérir. Cette approche stratégique du droit est particulièrement présente s’agissant du droit européen. En anticipant la norme, il est en effet possible de prévoir l’évolution du marché dans les années à venir. Le 28 février 2018, le Conseil de l’Union européenne adoptait un règlement européen établissant des exigences techniques et commerciales pour les virements eu euros. Il était possible depuis plusieurs années de prévoir l’émergence de cette nouvelle réglementation en accédant aux consultations de la Commission européenne, puis à la proposition de règlement ou encore ses examens au Parlement européen ou au Conseil. Autant d’opportunités de prévoir la mise en application d’une norme qui va créer de nouvelles opportunités de services. Comme l’indiquait Nord Eclair, le règlement contribuera « à simplifier les procédures de paiements. Pour les consommateurs, des paiements transfrontaliers leur éviteront de devoir être titulaires de plusieurs comptes dans différents pays, tandis que, pour les prestataires de services de paiement, les économies d’échelle et les normes communes rendront les paiements plus efficaces »  [Note1]. Autant de marchés à conquérir pour les banques et prestataires.

De même le magazine Management relatait dans son numéro de mars 2012 le rôle des juristes de GlaxoSmithKline. Repérant une nouvelle réglementation qui assouplissait le cadre des produits blanchissant, les juristes ont permis aux équipes de l’entreprise de développer avec succès un nouveau dentifrice [Note2].


Le juriste n’est ainsi pas seulement le garant de la conformité dans l’entreprise, mais peut aussi jouer un rôle clé dans la performance de sa structure.

 

Restez informés sur la stratégie juridique des entreprises : inscrivez-vous à la newsletter.

Olivier BEDDELEEM

Maître de conférences à l'EDHEC Business School

Co-directeur du MSc in Entrepreneurship

03 20 15 45 00

beddeleemo@gmail.com


[Note1] « Un nouveau règlement sur les virements et les prélèvements », Nord Eclair, Page Europe, 5 mars 2012 
[Note2] Gaëlle RENOUVEL, « Lancer une nouvelle offre en mettant toutes les chances de son coté », Management, mars 2012, p. 68 : « Chez GlaxoSmithKline (maison mère d’Aquafresh) le service juridique a pensé à avertir le département marketing que la réglementation sur les agents blanchissant avait été assouplie. Cela a permis de lancer un nouveau dentifrice »