A l’occasion de la conférence internationale relative à la performance et la culture juridique, le centre de recherche LegalEdhec avait invité des personnalités de renom pour discuter notamment de la question de la mis en place d’une culture juridique au sein des entreprises.

Cette conférence a donné lieu à des regards croisés concernant les professions juridiques, qui influent sur la discussion actuelle relative au rapprochement des professions d’avocat et de juriste d’entreprise.

Maître Jean-Michel Darrois, avocat et auteur d’un célèbre rapport sur le sujet, déclarait que les avocats avaient cette particularité que dans le cadre de leur activité ils ne décident jamais. Soit ils conseillent un client, qui peut être un chef d’entreprise, soit ils tentent de convaincre un juge, mais ce n’est jamais eux qui sont en charge de la décision.

Lors de la table ronde suivante, consacrée à la performance juridique dans les entreprises marquées par l’innovation, Yoram Elkaim, directeur juridique de Google pour l’Europe du sud, Moyen orient et Afrique, déclarait lui que dans les faits son rôle était souvent un rôle de décideur. Confronté à une demande des opérationnels du géant de l’Internet, le directeur juridique présente en effet les options et les équipes opérationnelles lui demandent le plus souvent d’opter pour la solution qu’il estime appropriée.

Deux métiers donc, et deux manières de faire vivre le droit au service de la performance de l’entreprise.

Plus d'informations sur la stratégie juridique des entreprises : http://legalstrategy.canalblog.com

Restez informé : inscrivez-vous à la newsletter

Olivier BEDDELEEM

Maître de conférences à l'EDHEC Business School

beddeleemo@gmail.com