Jean-Pierre JOUYET est depuis l'élection du président Sarkozy le secrétaire d'Etat aux affaires européennes.

Rattaché au Ministère des Affaires Etrangères (MAE), il est un ministre d'ouverture. Proche du PS, il fut membre du cabinet de Jacques Delors à la commission européenne, ce qui en fait l'un des meilleurs experts français de l'Union Européenne.

Depuis l'élection du président Sarkozy, Jean-Pierre JOUYET a mené d'une main de maître l'adoption du traité de Lisbonne, puis a consacré toute son énergie à la préparation de la présidence française de l'Union Européenne. Il s'est ainsi rendu dans chacune des capitales européennes afin de se situer au plus proche des besoins de chaque membre de l'Union Européenne. M. Jouyet a également milité pour faire de cette présidence une présidence citoyenne. Force est de constater que ce fut un succès avec plusieurs événements de grande ampleur organisés partout en France avec le soutien de Guillaume Klossas, le premier ayant lieu à Lille le 7 mai dernier, auquel j'avais eu le plaisir d'intervenir en tant qu'enseignant-chercheur à l'ISEG et président des Jeunes Européens-Lille aux cotés de M. Geremek et qui avait permis aux étudiants de l'ISEG de prendre prise avec l'idée européenne.

L'édition de ce matin de Nord Eclair annonce le départ de M. Jouyet le 15 décembre 2008 pour prendre la présidence de l'Autorité des Marchés Financiers (AMF). En ces temps de crise financière et de volonté d'intervention européenne dans la régulation des marchés, cette nomination a valeur de symbole. L'AMF s'enrichit d'un homme de talent qui saura sans aucun doute être le relais idéal de la politique française et européenne en matière de gouvernance des marchés financiers. C'est aussi de manière extrèmement claire la reconnaissance du travail accompli par cet ami de l'Europe pendant ces années passées à changer l'image de l'Union Européenne dans notre pays.

(c) Olivier BEDDELEEM, Enseignant-Chercheur à l'ISEG, beddeleemo@gmail.com

For educational use only